Sylvie
Tolmont


Députée de la Sarthe
4e circonscription


Me connaître


Mon parcours

Née au Mans en 1962, j’ai grandi et effectué toute ma scolarité dans cette ville (école primaire du Ronceray, collège Vauguyon, lycée Sud). Mes racines sarthoises se situant dans le sud du département, à Mayet, c’est une profonde affection qui me lie à ce territoire. Le bac en poche, je me suis orientée vers des études de psychologie à l’université de Tours et obtenu une licence, que j’ai poursuivie par une maîtrise à l’université de la Sorbonne – Paris V.

De retour en Sarthe, j’ai vécu quelques années au Mans puis ai décidé en 2005 de m’installer à Fay. A peine arrivée dans cette petite commune rurale de 617 habitants, j’ai choisi de m’engager pour cette collectivité et suis devenue conseillère municipale en 2008 puis adjointe au maire en 2012.

Durant 25 ans passés à la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Sarthe, j’ai été fortement impliquée dans le secteur de la formation, continue et professionnelle. Parallèlement, j’ai été secrétaire adjointe de l’association FormaSarthe, qui regroupe l’ensemble des acteurs de la formation en Sarthe, dans le but de rapprocher le monde de l’enseignement et celui de l’entreprise. Par ailleurs, j’ai souhaité compléter ma formation dans le secteur de l’éducation et suivi une licence et une maîtrise en Sciences de l’Education à l’université de Rennes. Autant nourrie par mes expériences professionnelles que par ma formation, j’ai, tout au long de mon parcours, été particulièrement sensibilisée aux questions liées à la jeunesse, à l’éducation au sens large et aux sujets de la formation professionnelle, de l’orientation, de l’apprentissage et de l’insertion professionnelle des jeunes de manière plus précise.

Ma sensibilité s’est toujours portée à gauche. Mon inclination pour le parti socialiste s’est manifestée dès mon premier vote, à 19 ans, en mai 1981, quand j’ai choisi de mettre le bulletin de François Mitterrand dans l’urne. Je suis pourtant bien une jeune militante, n’adhérant au parti qu’en 2007, dans un souci d’harmonie avec mes idées et mes quêtes d’engagement, au lendemain de la victoire de Nicolas Sarkozy. C’est alors que j’ai rejoint, s

ans le savoir, la même section socialiste que Stéphane Le Foll (Le Mans 3), alors directeur de cabinet de François Hollande. Stéphane Le Foll, devenu premier secrétaire fédéral sarthois, m’a sollicitée, à l’occasion du Congrès de Reims en 2008, pour faire partie de son équipe fédérale et suis ainsi devenue secrétaire fédérale. Aux côtés de Stéphane Le Foll engagé dans le courant hollandais, j’ai assisté à la déclaration de François Hollande à Lorient en juin 2009, marquant le début de sa démarche pour se porter candidat aux primaires socialistes. Appelé par le Président de la République et le Premier Ministre à rejoindre le gouvernement en mai 2012, Stéphane Le Foll m’a choisie comme suppléante dans sa campagne pour la députation de la 4e circonscription de la Sarthe, qu’il a brillamment conquise en juin 2012. Aussi suis-je devenue la députée à part entière de la 4e circonscription de la Sarthe le 23 juillet 2012.


Députée depuis 2012

Le 16 mai 2012, Stéphane Le Foll été nommé ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, au sein du gouvernement de Jean-Marc Ayrault témoignant de la reconnaissance de ses compétences et de la confiance que le Président de la République et le Premier ministre lui manifestent. Cette désignation récompense également tout l’investissement dont Stéphane Le Foll a fait preuve, autant à l’échelle locale en Sarthe, qu’au niveau européen, en tant que député européen.

Lors des dernières législatives en juin 2012, Stéphane Le Foll s’est porté candidat à la députation dans la 4ème circonscription de la Sarthe. Devenu ministre, il m’a choisie comme suppléante et j’ai fait campagne à ses côtés, avec honneur et conviction.

A l’issue de la victoire de Stéphane Le Foll aux élections législatives le 17 juin 2012, je deviensdéputée de la Sarthe.

Dans le respect des engagements que le ministre a pris auprès de ses concitoyens, j’entends représenter tous les Sarthois de la 4ème circonscription et être à la hauteur de toutes leurs attentes.

Fière de m’inscrire dans la continuité des actions entreprises par Stéphane Le Foll, je veux défendre les valeurs qu’il partage, autant sur les bancs de l’hémicycle à l’Assemblée nationale que sur le territoire de la 4ème circonscription, avec toujours plus de détermination, en digne remerciement à la confiance qu’il a placée en moi.

En tant que députée aujourd’hui, j’ai conscience de l’honneur que représente ma fonction mais je mesure, avec humilité et lucidité, l’ampleur de la tâche qui m’incombe et des responsabilités devenues miennes. Dans cette prise de conscience, j’ai à cœur de tenir mes promesses. En circonscription, je m’engage à être présente pour tous les citoyens qui me sollicitent, auprès de toutes les collectivités du territoire qui souhaitent un soutien, un appui, un accompagnement de ma part, aux côtés de toutes les structures, associations, organisations locales.

A l’Assemblée nationale, j’endosse le rôle de législateur et m’investis dans toutes les actions en cohérence avec mes convictions et ce que me soufflent mes rencontres avec les concitoyens. Ainsi suis-je membre de la Commission des Affaires culturelles et de l’Education, au sein de laquelle j’ai été nommée pour participer aux travaux de la mission d’information sur l’accessibilité des jeunes aux séjours collectifs et de loisirs ou encore à ceux du Comité d’évaluation et de contrôle sur la mobilité sociale des jeunes.

Si l’activité est riche, intense et inépuisable, elle est aussi pleine de sens, nécessaire et passionnante. Stimulée par les valeurs du Président de la République François Hollande et du gouvernement qui œuvrent au service d’une société plus juste et plus équitable, inspirée par le dialogue et la rencontre que j’entretiens en permanence avec tous les concitoyens de mon territoire et d’ailleurs, c’est déterminée, investie, épanouie et intègre que j’assume pleinement ma mission de députée et que j’entends utiliser cette fonction pour porter à la dimension nationale vos attentes et vos considérations locales. Soyez assurés de tout mon dévouement à votre égard et de toute la force que je mobiliserai pour mener à bien ce grand devoir.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer