Sylvie
Tolmont


Députée de la Sarthe
4e circonscription


12 octobre 2018

Mon intervention sur la proposition de loi sur l’inclusion des élèves en situation de handicap

Je suis intervenue, le 11 octobre dernier, pour donner la position de mon groupe parlementaire, le Groupe Socialistes et apparentés, lors du vote de la motion de rejet préalable relative à la proposition de loi sur l’inclusion des élèves en situation de handicap déposée par M. le Député Aurélien PRADIÉ (LR).

J’ai dénoncé le mutisme total des députés de la majorité qui ont décidé de balayer d’un revers de main cette proposition de loi portant un sujet aussi sérieux que l’inclusion scolaire.

J’ai rappelé que l’initiative parlementaire, y compris lorsqu’elle vient de l’opposition, devait être respectée.

Nous avons tenté d’amender ce texte en commission mais la majorité parlementaire a rejeté nos suggestions. Cette absence de débat est un signal extrêmement négatif aux 80 000 accompagnants déjà si peu reconnus et confrontés le plus souvent à une grande précarité.

Nous estimons que, dans notre République, les enfants en situation de handicap méritent des accompagnants qui exercent leur mission si indispensable dans des conditions de travail dignes, qu’il s’agisse de leur temps de travail, de leur salaire, de leur statut et de leur qualification.

Voter cette motion de rejet préalable reviendrait à renoncer à un débat d’intérêt général, fermer les yeux sur la détresse des familles et témoigner d’une forme de mépris à l’encontre des accompagnants, mépris que la majorité n’a déjà que trop témoigné à l’égard des plus faibles depuis le début du quinquennat.


Partager sur Twitter Partager sur facebook