Sylvie
Tolmont


Députée de la Sarthe
4e circonscription


31 juillet 2019

Ma question écrite sur l’abrogation de la déduction forfaitaire spécifique dans le secteur du bâtiment

Texte de ma question écrite :

Mme Sylvie Tolmont attire l’attention de M. le ministre de l’économie et des finances sur l’impact de l’abrogation annoncée de la déduction forfaitaire spécifique (DFS) sur le secteur du bâtiment. Après les nombreux rebondissements relatifs à la fin envisagée du taux réduit de la taxe intérieure de la consommation sur les produits énergétiques (TICPE) sur le gazole non routier (GNR), le discours de politique générale du Premier ministre, prononcé le 12 juin 2019, a créé de nouvelles craintes pour les artisans et entrepreneurs du BTP. En effet, à l’occasion de ce discours, il a été annoncé la fin de la « déduction forfaitaire spécifique », dispositif d’abattement de l’assiette des cotisations sociales. La suppression de ce dispositif augmenterait les charges d’environ 474 millions d’euros pour le secteur de la construction et conduirait à une hausse globale des charges employeurs de près de 900 millions d’euros. Elle entraînerait également une perte de pouvoir d’achat pour les ouvriers du BTP concernés et pénaliserait plus encore les territoires ruraux où les déplacements sont importants puisque les frais de déplacement étaient concernés par cet abattement. Aussi, elle lui demande de préciser ses intentions sur cette dernière mesure et de lui indiquer les mesures d’accompagnement de ces entreprises pour assurer la pérennité de leur activité.

(Question écrite publiée au Journal Officiel le 30 juillet 2019)


Partager sur Twitter Partager sur facebook