Sylvie
Tolmont


Députée de la Sarthe
4e circonscription


26 août 2019

Mon soutien à Air Pays de la Loire

Par un courrier en date du 26 août dernier, j’ai attiré l’attention de Mme Élisabeth Borne, Ministre d’État, Ministre de la Transition écologique et solidaire sur le manque de moyen accordé à Air Pays de la Loire, organisme agréé par votre ministère pour assurer la surveillance de la qualité de l’air de la Région Pays de la Loire et de l’information du public.

Si cet organisme est pleinement reconnu par l’État, il souffre de moyens insuffisants pour assurer les missions qui lui incombent.

En effet, la Région des Pays de la Loire est pleinement concernée par le sujet de la qualité de l’air en ce qu’elle accueille des établissements industriels majeurs (raffinerie, centrale thermique, établissements Airbus, STX, Lafarge…) et des infrastructures à rayonnement international en plein essor (aéroport Nantes-Atlantique, grand port maritime de Nantes Saint-Nazaire). Par ailleurs, elle compte 4 agglomérations de plus de 100.000 habitants et constitue la 2ème région agricole de France.

Toutefois, au moment de l’affectation des subventions pour l’année 2019, Air Pays de la Loire s’est vu doté d’une subvention de fonctionnement annuel de 554.609 euros (soit d’une somme équivalente à 14,6 centimes d’euro par habitant) ce qui fait de notre région l’une des plus faiblement dotées en France.

Cette dotation est bien loin des enjeux en termes de qualité de l’air et contribue à déséquilibrer le financement global de l’association, aujourd’hui majoritairement assuré par les industriels.


Partager sur Twitter Partager sur facebook