Sylvie
Tolmont


Députée de la Sarthe
4e circonscription


06 novembre 2019

Ma question à Philippe Berta sur les risques psychosociaux chez les chercheurs

Dans le cadre d’une audition relative aux rapports des groupes de travail constitués pour la préparation du projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche, j’ai interpellé Philippe Berta sur les risques psychosociaux chez les chercheurs.

Le texte de mon intervention :

Je souhaiterais intervenir sur la question du risque psychosocial chez les chercheurs.

En juillet dernier, le CNRS alertait sur une forte augmentation du malaise des personnels de recherche et de la souffrance au travail et recommandait alors de développer des dispositifs efficaces de prévention, d’alerte et de gestion des risques psychosociaux.

Le nombre d’accidents du travail est passé de 4711 en 2017 à 5186 en 2018. Au CNRS, le bilan social de 2016 recensait 955 permanents et 87 contractuels en surveillance particulière pour des risques psychosociaux sur plus de 31 000 personnes.

Vos propositions, si elles sont suivies, seront-elles de nature à mettre fin au « blues » causé par le manque de moyens, de personnels, les faibles rémunérations et qui parfois se transforme en insatisfaction, en désenchantement, voire en dépression ?

Je vous remercie.


Partager sur Twitter Partager sur facebook