Sylvie
Tolmont


Députée de la Sarthe
4e circonscription


31 janvier 2020

Édouard Philippe candidat au Havre, les vieilles combines continuent

Dans un climat social particulièrement anxiogène, sur fond de réforme des retraites vilipendée de toute part, le Premier ministre a pris la décision de se présenter aux élections municipales du Havre. Une situation contraire à l’intérêt des Français et à l’éthique républicaine que je souhaite dénoncer.

Qu’on se le dise, au cours des 6 prochaines semaines, les Français disposeront d’un Premier ministre à temps partiel !

En décidant de se présenter aux élections municipales du Havre tout en restant à Matignon, Édouard Philippe a fait le choix de l’ambiguïté, au détriment de la mission qui lui a été confiée par le Président de la République.

Une telle situation relève du manque de respect, non seulement pour les Français, mais aussi pour les Havrais et envers la fonction qu’il est censé incarner.

Mais ce n’est pas tout. En se présentant sans être tête de liste, tout en « plaçant » un proche afin de récupérer le siège de Maire une fois sa mission de chef de gouvernement terminée, il fait le choix scandaleux de bafouer la démocratie !

Un tel comportement participe de la défiance croissante des Français envers un personnel politique qui n’avait vraiment pas besoin de cela dans un contexte de montée des populismes.

Monsieur le Premier ministre, Le Havre ou la France, il faut choisir !


Partager sur Twitter Partager sur facebook