Sylvie
Tolmont


Députée de la Sarthe
4e circonscription


25 mars 2020

Mon soutien au groupe Bigot Fleurs

Par deux courriers en date du 23 mars dernier, j’ai interpelé le Préfet de la Sarthe ainsi que le Ministre de l’Économie et des Finances sur la situation critique à laquelle doit faire face le groupe Bigot Fleurs, producteurs de fleurs coupées dont le berceau se trouve à Allonnes. 

Cette entreprise, créée en 1958, fleuron participant du rayonnement du secteur, subit de plein fouet les conséquences de l’épidémie de Covid-19. En effet, elle fait face à l’effondrement de ces commandes (90 % d’entre-elles sont annulées depuis une semaine), ce qui met en péril sa viabilité économique à court terme.

C’est pourquoi le directeur a été contraint de mettre la quasi-intégralité de son personnel en chômage partiel alors que l’entreprise joue un rôle central dans le tissu économique local avec, en temps normal, l’exercice d’environ 150 salariés.

Par noblesse d’âme, l’entreprise adresse depuis quelques jours sa production de fleurs dans les hôpitaux du pays.

Lundi dernier, afin d’alerter les autorités et ses clients, le groupe a lancé un appel au secours en jetant 1 million de tulipes sur le site des Mardelles à Allonnes.

Acheter des fleurs n’est certes pas vital, particulièrement en cette période, mais cette entreprise existe depuis trois générations et ce sont soixante années de travail et de savoir-faire qui sont menacées de disparaître.

Le Président de la République a promis qu’“aucune entreprise ne serait livrée au risque de faillite, mais les reports de charges et les gels des crédits, solutions qui ne sont pas adaptées à la filière horticole, ne suffiront pas.

Si l’objectif du Gouvernement est bien de faire tenir les entreprises à même de relancer l’économie française à l’issue de cette crise sanitaire, le groupe Bigot Fleurs en est le parfait exemple. 

C’est pourquoi j’ai demandé au Préfet de la Sarthe ainsi qu’au Ministre de prendre toute mesure nécessaire à la survie de ce groupe.


Partager sur Twitter Partager sur facebook