Sylvie
Tolmont


Députée de la Sarthe
4e circonscription


22 septembre 2020

Ma question écrite sur la situation du maillon sélection-accouvage de la filière avicole

Texte de ma question écrite :

Mme Sylvie Tolmont interroge M. le ministre de l’agriculture et de l’alimentation sur la situation du maillon sélection-accouvage de la filière avicole. En effet, l’activité export des entreprises d’accouvage et de sélection françaises, laquelle représente habituellement 30 % de leur chiffre d’affaires global annuel, a subi de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire et, notamment, l’arrêt de la restauration et la fermeture des aéroports. La baisse d’activité induite a contraint les couvoirs à détruire des millions d’œufs à couver et a entraîné un coût financier très lourd. C’est pourquoi ces filières sollicitent du Gouvernement des mesures d’accompagnement, parmi lesquelles la suppression ou la réduction des charges sociales qui pèsent sur celles-ci durant cette période saisonnière (premier et deuxième trimestres) ; la mise en place d’aides directes aux entreprises de sélection et d’accouvage pour compenser les destructions d’œufs, de poussins et de reproducteurs ; l’octroi d’aides au maintien de ces professionnels pour l’année 2021 et le soutien des programmes des sélectionneurs sur ces espèces pour la pérennité et le rebond de ces productions de volailles. Aussi, elle l’interroge sur les intentions du Gouvernement afin de préserver ces filières porteuses économiquement et dont le savoir-faire, la renommée et l’excellence portent l’image de la France à l’international.

(Question publiée au Journal Officiel du 22/09/2020)


Partager sur Twitter Partager sur facebook