Sylvie
Tolmont


Députée de la Sarthe
4e circonscription


09 octobre 2020

J’apporte mon soutien aux salariés du site d’ESSILOR à Allonnes

J’ai été informée par les dirigeants du groupe ESSILOR, géant de l’optique ophtalmique, du projet en vue de la constitution d’un laboratoire d’excellence en région parisienne, à l’horizon 2023, lequel regrouperait les activités de différents sites, dont celui d’Allonnes.

Je regrette que cette annonce intervienne sans information préalable, ce qui est évidemment de nature à générer de l’incompréhension et de l’inquiétude pour les salariés et leur famille.

Bien qu’aucun licenciement ne semble envisagé à ce stade, je suis préoccupée pour l’avenir des 70 salariés du site d’Allonnes et de leur famille.

En effet, malgré les démarches annoncées par l’entreprise en vue de proposer à chaque salarié un poste au sein de ce nouveau pôle et de faciliter la mobilité en ce sens, il est à craindre que tous ne puissent accepter un tel changement, un tel bouleversement, et que certains soient, au final, laissés sur le carreau.

J’apporte tout mon soutien à ces salariés et veillerai à ce que l’accompagnement et l’adaptation du suivi en fonction de chaque profil soient assurés : aucune famille ne doit être livrée au chômage et à l’errance professionnelle, notamment en cette période de crise.

Par ailleurs, il faut relever que cette délocalisation s’inscrit à la suite de plusieurs revers économiques et industriels impactant de plein fouet l’attractivité du territoire de la Sarthe, et notamment du secteur d’Allonnes avec, par exemple, la délocalisation de TE CONNECTIVITY.

Aujourd’hui, plus que jamais, le gouvernement doit entendre les craintes exprimées par nos territoires et s’engager dans une nouvelle politique industrielle visant à préserver nos emplois.


Partager sur Twitter Partager sur facebook