Sylvie
Tolmont


Députée de la Sarthe
4e circonscription


13 janvier 2021

Mon intervention sur l’opportunité d’un service minimum de la culture

À l’occasion de son audition par la commission des Affaires culturelles et de l’Éducation, j’ai interpellé Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, sur sa volonté de mettre en œuvre un service minimum de la culture.

Texte de mon intervention :

« Madame la ministre,

L’année 2021 reste source d’incertitudes et donc de graves inquiétudes pour les acteurs culturels malgré les espoirs nés de l’arrivée d’un vaccin.

Rien ne pourra en effet remplacer ce qui a été perdu en 2020, et l’impossibilité de se projeter avec clarté dans les semaines et mois à venir laisse tristement présager la survenance d’une fermeture définitive pour nombre de structures.

C’est cette situation incontestablement anxiogène que sont venus dénoncer, le 15 décembre dernier, une cinquantaine de personnes issues du monde de la culture en « envahissant », dans le cadre d’un happening artistique, un centre commercial au Mans.

Cette action contestataire symbolique visait à partager à la fois leur vive émotion et, pour certains, leur situation d’extrême précarité.

Madame la ministre, dans un papier paru le 27 décembre dans le JDD, vous évoquiez un schéma d’ouverture partielle avec un modèle de fonctionnement qui permette aux lieux culturels d’ouvrir même de façon réduite (et de mieux résister aux à-coups de l’épidémie). Où en êtes-vous de la mise en œuvre de ce qui s’apparente à un service minimum de la culture ? »


Partager sur Twitter Partager sur facebook