Sylvie
Tolmont


Députée de la Sarthe
4e circonscription


04 mai 2021

Mon interpellation au gouvernement sur les troubles causés aux riverains par la LGV

Comme je l’avais annoncé lors de l’Assemblée Générale du CRI 72, le 9 avril dernier, j’ai interpellé le gouvernement, ce matin, sur la nécessité de prendre des mesures rapides afin de faire cesser les graves troubles, liés aux vibrations ou aux nuisances sonores, subis par les riverains aux alentours de la ligne LGV Bretagne – Pays de la Loire.

Engagée aux côtés du CRI 72 depuis l’origine de ce dossier, j’ai souhaité, par le biais de cette intervention, me faire la porte-parole de leur incompréhension, de leur lassitude ainsi que de leur colère.

En effet, malgré un rapport du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD), remis le 2 mai 2019, aucune mesure immédiate n’a été prise pour faire cesser ces troubles qui altèrent les droits des riverains et entament leur santé.

Avec les élus et parlementaires engagés, nous avions pourtant porté plusieurs propositions afin de répondre aux attentes exprimées, notamment l’abaissement partiel de la vitesse maximale des TGV, solution qui aurait le mérite d’apporter une réponse efficace et sans frais.

Dans sa réponse, Madame la Ministre ne s’est même pas donné la peine de répondre à cette demande précise et s’est contenté de dérouler les annonces, repoussant d’éventuelles solutions pour 2022.

J’ai insisté sur ce manque de réponse rapide, y compris à titre provisoire, et ai invité Madame la Ministre a rencontré, avec le Ministre des Transports, les élus et les riverains, comme cela lui a déjà été proposé, malheureusement sans suite.


Partager sur Twitter Partager sur facebook