Sylvie
Tolmont


Députée de la Sarthe
4e circonscription


07 octobre 2021

Mon intervention sur la proposition de loi relative aux bibliothèques

Je suis intervenue en séance publique pour soutenir la proposition de loi relative aux bibliothèques et au développement de la lecture publique déposée par ma collègue sénatrice Sylvie Robert.

1er équipement culturel public auquel les Français sont particulièrement attachés, les bibliothèques restaient jusqu’à maintenant le parent pauvre des domaines patrimoniaux, seul secteur culturel à n’avoir pas fait l’objet d’une loi spécifique et à rester dans une forme d’insécurité juridique. Il était donc nécessaire de leur offrir ce cadre législatif qui leur faisait défaut.

Ce texte, salué par les associations professionnelles, représente un pas supplémentaire dans la reconnaissance de l’importance de la lecture et des bibliothèques mais également des personnels bibliothécaires que nous soutenons. Il consacre trois grands principes :

  • la liberté d’accès aux bibliothèques des communes et de leurs groupements ;
  • la gratuité d’accès à ces institutions, ce qui complète et conforte la liberté d’accès et permet de garantir une égale accessibilité à tous ;
  • le pluralisme des collections, afin de maintenir la vocation universaliste des bibliothèques.

En garantissant le droit à l’indispensable pluralisme des goûts, genres et orientations face aux pressions idéologiques et sociétales qui traversent notre pays, ce texte conforte la possibilité pour chacun et chacune de continuer à se forger un esprit critique et exercer son rôle de citoyen.

Il s’agit également d’acter les mutations de ces lieux et l’évolution de leurs missions qui dépassent désormais largement le simple accès au livre et à la lecture.

J’ai rappelé dans ce cadre la nécessité de maintenir un maillage territorial dense de ce service public culturel ouvert à tous dans les zones les plus fragiles notamment et le niveau des crédits dans les prochaines lois de finances.

J’ai profité de la tenue de ce débat pour évoquer la mobilisation des bibliothécaires contre l’application différenciée du pass sanitaire qui met à mal le principe d’accès libre à un service public, gratuit, ouvert à toutes et tous, sans discrimination et sans justification de l’usage qui en est fait. Il impacte la fréquentation des établissements, notamment pour les publics précaires et isolés.


Partager sur Twitter Partager sur facebook