Sylvie
Tolmont


Députée de la Sarthe
4e circonscription


26 octobre 2021

Sport, jeunesse et vie associative : mon intervention à l’occasion du l’examen du budget pour 2022

Je suis intervenue en séance publique pour porter la voix de mon groupe sur le volet « Sport, jeunesse et vie associative » du budget 2022.

 

Loin d’être satisfaisant, ce budget est marqué par :

👉 Une absence totale d’ambition en matière sportive -> avec 987 millions d’euros et 0,32% du budget de la Nation, nous sommes très loin de l’objectif de 1% et des 3 milliards nécessaires dans la perspective des JO de Paris.

👉 Un soutien totalement insuffisant à notre secteur associatif -> durement touchées par la crise sanitaire, les associations purement bénévoles peinent à rebondir et la stagnation du Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA) et du Fonds de Coopération de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire (FONJEP) n’est pas rassurante.

👉 Un désintérêt toujours plus prononcé pour le Service Civique (SC) -> décidé à tout miser sur le Service National Universel (SNU), le gouvernement n’a accordé aucun crédit supplémentaire au Service civique, lequel a pourtant déjà montré tout son intérêt, et en particulier durant la crise sanitaire.

Face à constat, j’ai notamment défendu une réévaluation du FDVA de 33 à 100 millions d’euros ainsi qu’une augmentation du FONJEP de près de 15 millions d’euros afin d’accompagner solidement le tissu associatif et de permettre à de nombreux jeunes de s’insérer professionnellement dans le secteur associatif.

Aussi, parce que les socialistes font le choix de « l’accompagnement » des jeunes plutôt que de « l’encadrement », j’ai défendu l’idée que les crédits attribués au SNU (110 millions d’euros) bénéficient au renforcement du SC.


Partager sur Twitter Partager sur facebook