Sylvie
Tolmont


Députée de la Sarthe
4e circonscription


11 janvier 2022

Ma question à Jean-Michel Blanquer sur le chaos sanitaire rencontré par les établissements scolaires

À l’occasion des Questions au Gouvernement, j’ai interpellé le ministre de l’Éducation nationale sur le chaos sanitaire rencontré par les établissements scolaires en cette rentrée de janvier.

Script de mon intervention :

« Monsieur le Ministre,

Depuis une semaine, l’école est plongée dans un chaos total car vous n’avez pas plus anticipé la 5ème vague que les précédentes, comme si, à chaque fois, l’Ecole était à l’abri du virus.

Aujourd’hui, les écoles sont certes ouvertes mais les classes sont dépeuplées voire fermées (c’est le cas pour 10500 d’entre elles) et les apprentissages sont au ralenti.

L’état actuel de désorganisation des écoles, des collèges et des lycées n’est au final que la conséquence de 5 années d’affaiblissement du service public d’éducation et de votre gestion par le mépris.

De fait, vous réussissez un grand Chelem historique : ce Jeudi, vous réunirez dans la grève de manière inédite TOUTES les organisations syndicales de l’Education nationale.

Ce sont les enseignants, mais aussi les inspecteurs, les chefs d’établissement, les infirmières, jusqu’aux parents qui seront dans la rue. Les mouvements lycéens s’y associent également. On n’a pas trace d’un mouvement de grève aussi large à l’éducation nationale, une première depuis 1968 !

Tous dénoncent votre mépris et votre gestion catastrophique de la crise depuis deux ans, variant de manière incessante avec 50 protocoles dont 3 en 8 jours, (en déconnexion avec les réalités du terrain), épuisant le personnel scolaire, les parents et les enfants.

Vous êtes resté sourds aux demandes de renforcement du protocole, (d’épurateurs et purificateurs d’air), de masques ffp2 et de tests. Vous avez refusé d’embaucher du personnel supplémentaire, préférant dénoncer « l’absentéisme » des enseignants pour désigner les malades ou cas contacts confirmés.

Avec ce dernier protocole réduit à des autotest en rupture de stock partout (et une déclaration sur l’honneur), c’est en réalité la fin du contrôle sanitaire à l’école en pleine flambée épidémique !

Alors après l’énieme camouflet que vous a infligé hier soir le premier ministre et face au jeudi noir qui s’annonce, quand allez-vous présenter votre démission Monsieur le Ministre ? »


Partager sur Twitter Partager sur facebook